Séminaires obligatoires (modules 3 et 4)

Conditions d'accès

  • Ces séminaires s'adressent aux participants des modules 3 et 4.
  • Ils peuvent être ouverts à d'autres participants de niveau équivalent aux stagiaires de l'école (dans la limite des places disponibles, la priorité étant réservée aux stagiaires de l’école).
  • Il est nécessaire d'être engagé dans une psychothérapie personnelle.


Durée : 2 jours ½ = 15 heures

Approche expérientielle de la psychothérapie de groupe  

 

I. Crespelle, A. Delourme

                                       
9-10-11 novembre 2018

Horaires : le 9 de 18h30 à 21h30, 10 et 11 de 10h à 17h30

 

Objectifs : donner l’occasion aux participants d’expérimenter la spécificité et l’intérêt de la démarche de psychothérapie de groupe (distinguée de la psychothérapie en groupe). Le séminaire aura à la fois une dimension didactique et une dimension expérientielle.

Méthodologie : une introduction didactique exposera les fondements et les principes de la psychothérapie de groupe.

Les participants seront invités à vivre une expérience concrète de la démarche.

Chaque séquence expérientielle sera suivie d’une phase collective d’analyse

Plan de traitement

N. Pagnod Rossiaux

                                       
21-22 décembre 2018

10h-17h30

                

 

Dans ce séminaire nous verrons les différentes étapes du cycle de traitement.

A partir d’une monographie nous ferons les liens avec :

  • les diagnostics AT et psychopathologique,
  • l ‘établissement de l’alliance thérapeutique et du (ou des) contrat(s),
  • la relation thérapeutique (transfert, contre-transfert)
  • les différentes formes de résistance et de conflits intrapsychiques

Nous verrons de quelle façon la relation thérapeutique est au cœur du processus de guérison.

 

Observation de thérapeute

Isabelle Crespelle 

Dr Marco Mazzetti

28-29-30 mars 2019

Horaires : le 22 mars 18h00-21h30

23 et 24 mars 10h-17h30

                                      

                

 

 

Ce groupe offre l'occasion d'observer un groupe thérapeutique
"in vivo". Il se compose :
• d'un groupe de clients animé par un intervenant extérieur à l'équipe pédagogique (accessible dès l’année de base)
Objectif : les clients expérimentent la psychothérapie de groupe et entendent ensuite un échange sur le travail effectué, ce qui leur permet une distance par rapport à celui-ci.
• d'un groupe d'observateurs animé par Isabelle CRESPELLE
Objectif : les observateurs font l'apprentissage :
            • de la technique thérapeutique
            • de l'observation d'un groupe de thérapie
            • de la capacité de décrire ce qui est observé.

Ce séminaire est à suivre deux fois pendant la formation, dont au moins une fois en observateur

On peut être observateur les deux fois, mais il est nécessaire de l’être au moins une fois.
Le rôle d’observateur est accessible dès la 2è année du module 3 (pour toute dérogation, s’adresser à la formatrice).
Pour ceux qui n’ont pas d’expérience de la thérapie de groupe, nous conseillons d’être d’abord «client». Le groupe se compose de 8 «clients» accessible dès la première année et de 16 «observateurs». Précisez, au moment de l’inscription, si vous serez «client» ou «observateur».

Durée : 2 jours ½ = 15 heures

 

Approche transversale des syndromes psychopathologiques

Georges Escribano

                                       
3-4 octobre 2018

10h-17h30

                

 

 

Toute personnalité peut présenter des syndromes psychopathologiques. Par exemple les personnalités névrotiques, limites ou psychotiques, peuvent manifester un syndrome dépressif, bipolaire, une bouffée délirante, une anorexie, etc.
Dans ce séminaire nous étudierons les principaux syndromes en lien avec la dynamique intrapsychique et relationnelle du sujet ainsi que les interventions adéquates. Des exercices d’intégration et des études de cas seront proposés aux participants.

Durée : 2 jours = 12 heures

Journées thématiques


Liens entre AT et psychanalyse

Georges Escribano

7 novembre 2018

10h-17h30

 

(L’articulation entre la Psychanalyse et l’Analyse Transactionnelle)

Dans ce séminaire les participants auront l’occasion d’aborder les bases du modèle psychanalytique, d’approcher l’utilisation des concepts dans la lecture des problématiques qu’une personne peut manifester et la place qu’une intervention thérapeutique peut prendre dans la dynamique inconsciente du sujet. Nous verrons aussi les articulations entre la Psychanalyse et l’Analyse Transactionnelle.

Des exercices pratiques et des études des cas faciliteront l’intégration de ce matériel.

Le génogramme

Laurie Hawkes

26 novembre 2018

10h00-17h30 

 

 

Scénario, famille, ancêtres : utiliser le génogramme

Avec tous mes clients et les clients que l’on me présente en supervision, je dessine un génogramme – sorte d’arbre de la famille, remontant plus ou moins loin, montrant les relations entre les personnes. Je trouve ce schéma extrêmement aidant pour avoir une vision globale et rapide du client et de son histoire familiale, et pour laisser émerger des hypothèses quant au scénario.

Dans cette journée, nous dessinerons ensemble quelques génogrammes, ceux qui le souhaitent feront le leur, et les participants déjà en exercice pourront travailler sur celui de leurs clients.

Psychopharmacologie (2)

 

Dr Carlos Cavalcanti

9 février 2019

10h00-17h30

 

 

 

 

 

 

L’enseignement de la psychopharmacologie consistera à faire connaissance avec les psychotropes : substances ayant un impact  primordial sur la vie psychique.  Elles  sont notamment utilisées pour soigner les maladies mentales.

Il est alors intéressant de comprendre les différents  liens  entre Psychotropes et Psychothérapie :

De nombreux patients entament une psychothérapie alors qu’ils sont sous psychotropes. Cela constitue une indication fondamentale dans le cadre de la prescription. Le patient est invité par le médecin prescripteur, souvent un spécialiste en psychiatrie, à suivre une psychothérapie afin de renforcer les chances d’amélioration de la souffrance psychique.

Par ailleurs dans d’autres situations le traitement médicamenteux est prescrit lorsqu’un diagnostic révèle une pathologie souvent sévère où la psychothérapie seule ne peut pas «gérer» le trouble mental. Dans ces situations le traitement chimiothérapique sera la base pour rendre le patient apte à suivre la psychothérapie.

Effet des psychotropes sur la thérapie. Le traitement et ses effets secondaires doivent être connus par le psychothérapeute, par exemple, la baisse du fonctionnement cognitif et l’altération de la libido doivent être acceptés par le psychothérapeute qui aidera le patient à comprendre cet effet souvent « temporaire », en début de traitement.

1 jour = 6 heures


  • APT (Application de la Théorie). A partir de la 2è année du module 4 (à faire au moins au 2 fois)

           - 27-28 janvier 2019. Françoise Tachker-Brun